02 31 79 72 71

Jumelages : Heimbuchenthal et Thury-Harcourt célèbrent leurs noces d’argent !

C’est la tradition ! Les comités de jumelages des deux communes se retrouvent à l’Ascension.

 Les retrouvailles

Jumelage Heimbuchenthal thury harcourt createurLa délégation d’Heimbuchenthal est donc venue à Thury-Harcourt du jeudi 9 au dimanche 12 mai 2013. Pourtant, sa composition était différente de l’habitude. En plus des familles qui ont établi des liens durables avec des familles de Thury-Harcourt et de la Suisse Normande, toutes les personnalités qui ont participé à sa création ou à sa pérennité étaient là : Toni BURZIK, le bourgmestre d’Heimbuchenthal en 1988, Rudiger STENGER, l’actuel bourgmestre, Lothar GRUZA, président du comité de jumelage allemand, Alfred FATH qui l’a précédé, Rita WANSHURA, Hanelore AMRHEIN et Gudrun HENNIGER, ces trois femmes faisant partie de l’équipe qui a créé le jumelage entre nos villes. Une grande absence, celle d’un des artisans majeurs de la réussite du projet en 1988 : Conrad WEISS, président fondateur du comité allemand, qui nous a quitté il y a quelques années.

Ils ont retrouvé les co-auteurs de cette réussite en 1988 : Jacques GAUTIER, maire de Thury-Harcourt Raymonde GAUTIER, Guy LE COZ, président du comité de jumelage, Paul CHANDELIER et Catherine CHANDELIER ainsi que Nathalie CASAS-PASQUET, actuelle présidente du comité harcourtois.

Arrivés jeudi matin après un long voyage en autocar, les allemands ont été accueillis à la mairie pour un pot de l’amitié offert par la ville avant d’aller passer la soirée chez leurs hôtes. Vendredi, français et allemands sont allés à Saint Vaast la Hougue où ils ont passé une partie de la journée sur l’île de Tatihou. Samedi, après une journée en famille, tous se sont retrouvés à l’espace Gringore pour une célébration officielle de ces noces d’argent.

Souvenirs de la création du jumelage

Jumelage Heimbuchenthal thury harcourt public

Les discours prononcés ont permis à tous de connaître l’historique de cette belle aventure qui a débuté en 1988. Maire de Thury-Harcourt et vice-président du conseil général responsable de la mise en place des jumelages entre les communes du Calvados et de Basse-Franconie, Jacques Gautier a souhaité que notre commune soit une commune pilote dans ce dispositif.

Paul Chandelier, dans son discours a évoqué la première visite à Heimbuchental et la prise de contact avec les allemands. La rencontre chaleureuse avec Toni, Conrad et Gudrun , Hanelore. La taille de Heimbuchenthal équivalente à celle de Thury-Harcourt. Les rondeurs du paysave avec ses collines et ses vallées. Les harcourtois ont été conquis par la ville et ses habitants.

Ca a été l’occasion d’entendre quelques anecdotes savoureuses dont celle narrée par Toni Burzik : « Certains allemands étant « frileux » sur la création du jumelage, ils ont décidé de venir effectuer une visite incognito de Thury-Harcourt, pour en prendre la température en quelque sorte. Lors de cette visite, Conrad a pris un coup de froid d’où la nécessité d’aller chez le pharmacien. Personne ne parlant vraiment français et voulant garder leur anonymat, ils ont mis en commun leurs rudiments de notre langue pour obtenir les médicaments. Toni a été chargé de faire cette demande à la pharmacie. Ne parvenant pas à se faire comprendre en français mais aussi très ému, il a donc posé la question importante « Sprechen Sie französisch? ». « Ya ! » lui a répondu Mme Montac*. C’est alors qu’il a réalisé sa méprise. Conrad a quand même pu être soigné.

Tous ont réaffirmé l’espoir que représentent les liens entre nos deux pays dont le jumelage entre nos deux communes n’est qu’ « eine kleinen stücke » de la Grande Union qui nous garantit la Paix.

Les cadeaux entretiennent l’amitiéJumelage 2013 TH Heimbuchenthal Rudy Paul

Ensuite, les délégations de Heimbuchenthal et de Thury-Harcourt ont échangé des cadeaux d’anniversaire : les allemands nous ont offert une magnifique aquarelle où figurent les églises et les blasons des deux communes. Nous leur avons donné un panier gourmand composé de spécialité accompagné d’un assortiment de cidre, le tout étant issu de la Suisse Normande et des régions proches, ainsi qu’un très beau livre sur la Normandie, écrit par Roger Jouet, historien spécialiste de notre région.

Après un vin d’honneur pour célébrer ces noces d’argent, la soirée s’est poursuivie entre les « jumeaux » . Repas copieux et apprentissage de danses folkloriques allemandes et allemandes avec Marie-Anne Decarsin et Lothar Gruza.

* Mme « Montag »  dans la bouche de Toni 25 ans plus tard !